June 2008

You are currently browsing the monthly archive for June 2008.


Topmost:The end

gil melle op
noviciat de soeurs missionnaires de notre-dame d’afrique yesu ka mkwebaze*
fontän the bird

* this fantastic track (designed to make ricardo v. trip) is extracted from a compilation released on mississippi records. this label rocks you should check it.

La Perversita – la soupeuse


trade mark days of pearly spencer (1978)
quiet village can’t be beat (2006)

past episode :
http://www.alainfinkielkrautrock.com/2008/03/merci-goblin.html

video stolen from joseph ghosn’s blog (really worth checking if you speak french)

Quand les anthropologues du futur analyseront notre époque, ils tomberont sans doute en arrêt face à cette énigme : l’innovation musicale au XXI ème siècle était symbolisée par un lémurien à l’œil torve couinant sur une bouillabaisse post rock à la sauce electro.

Après avoir « révolutionné » l’industrie du disque en diffusant leur dernier album sur internet pour un prix symbolique (ah bon maintenant il faut payer pour avoir de la musique sur le net ?), Radiohead a décidé de sauver la planète en effectuant une tournée « verte » (je doute que le prix des places soit réellement écolo). N’ayant pas eu le courage de louer un vélib pour aller chercher une place à leur maison de disque, je n’ai pas eu le loisir de constater l’efficacité de leur concert contre le réchauffement climatique.
C’est marrant, mais ces derniers temps, on essaie de nous faire croire que les bonnes intentions (la green attitude) sont autre chose que des outils promotionnels dont la seule finalité est de vider le porte monnaie des trentenaires « concernés » par l’environnement et le futur de leur progéniture déguisée en eco warriors quai Valmy. Tout cela participe en fait d’un hygiénisme latent et massif (l’interdiction de fumer, la domestication de la nature, le tri sélectif etc… ), dont les origines historiques sont effrayantes, et qui a pour but de transformer le monde moderne en un gigantesque Conran shop (ceux qui ont eu le malheur d’aller une fois en Scandinavie savent ce qui nous attend : le fameux cauchemar climatisé est en marche…).
Personnellement, Thom York ne me donne qu’une seule envie : allumer une clope dans un 4×4 en regardant fondre la banquise.

C’était quand même mieux avant…

guestlist for the first 5 finkielkrauters -> email hello at d-i-r-t-y dot com

for some obscure reason the last track (so beautiful i could die) was not on the first uploaded file. this is the complete mix. “bon voyage” as our friend yann quélennec (rip) would have said.

dirty sound system bon voyage

throbbing gristle sixty seconds at tate modern
serena maneesh her name is suicide
holger czukay music in the air
baxter dury beneath the underdog
phew doze
beyond the wizards sleeve sunday morning sun
mickey moonlight music for responsible reprogenetics public service broadcast
atlas sound ativan
the olivia tremor control dusk at cubist castle
throbbing gristle sixty seconds at tate modern
the ruby suns there are birds
david shire dream sequence
arthur lee harper pandora
ariel pink life in LA
burial uk
the earlies morning wonder
animated egg sock it my way
velvet underground lady godiva’s operation
sonic boom spectrum true love will find you
gary jules mad world

« Older entries