Dorothée Janin, interview

Dorothée est une fille un peu étrange et très attachante. Son second livre, un recueil de nouvelles intitulé Mickey Mouse Rosenberger et autres égarés, vient de sortir au éditions Denoël et il est sélectionné pour le Goncourt de la nouvelle. Si télécharger des tetrabytes de mp3 inutiles vous fatigue, vous savez ce qui vous reste à faire…

What turns you on?
Le full contact.

What is your favorite word?
Yallah-Bye (allez salut, en tel-avivien courant.)

What sound or noise do you love?
Le rire d’un enfant et le bruit du vent — non je plaisante. Les annonces d’aéroport. Les sirènes de police éloignées.

Have you driven anyone insane?
Oui.

Have you ever made a practice of confusing people?
Non.

What should everyone shut up about?
L’idée de se taire devrait être réévaluée, en général.

What advice should you have taken, but did not?
Arrête.

What is your vital daily ritual?
Geindre.

What do you fear most?
Les maladies chroniques très douloureuses ou dégueulasses.

How would you like to die?
En ayant le temps de me préparer et de ranger mes affaires. Ou alors tuée sur le coup dans un accident de voiture (après avoir rangé mes affaires.)

What is your earliest memory ?
En sortant de la crèche, mon grand-père s’agenouille dans le parc et m’explique comment envoyer mon poing dans le visage du petit Bouba qui me persécute.

Do you collect anything?
Tout et n’importe quoi, mais par périodes très courtes. Après j’égare les choses ou je les casse.

A fundamental thinker?
Proust. René Girard. Townes Van Zandt.

What is your most recent extravagance?
Les horaires fixes.

What five words best describe you?
Mademoiselle Dorothée Sarah Janin Goldman.

What is your worst addiction?
Le foie de morue, en tout cas c’est celle qui sent le plus mauvais. A part ça, le vertige sous plusieurs formes.

What were you doing at midnight last night?
Je posais ma tête sur mon oreiller en me disant que dormir était peut-être le grand plaisir de la vie, puis je me demandais — sereinement — si avoir ce genre de pensée voulait dire que j’étais vieille.

Who is your worst enemy?
L’argent. Mais tout part d’un malentendu.

Who are your favorite heroes of fiction?
Rhett Butler. Moby Dick. Crin Blanc. Le Comte de Monte-Cristo.

Who are your favorite heroines in real life?
Hélène Kro et Olga Bancic, résistantes juives FTP-MOI, mortes à 29 et 32 ans. Louise Labbé, Billie Hollyday, Ava Gardner.

Who would you have liked to be?
Un bon médecin.

  1. Reply

Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>