Sundae

You are currently browsing articles tagged Sundae.

“… Dans le cockpit de sa machine à remonter le temps le conducteur découvre une cassette abandonnée sur la plage arrière. Il l’a glisse dans le lecteur de l’autoradio. Surgissent au milieu de nulle part les fantômes d’une histoire parallèle : celle des private press, du chant des outsiders, du d.i.y. élevé au rang des beaux-arts. Les morceaux qui se succèdent dans un ordre précis, amoureux, sont autant d’instantanés de ce pays imaginaire révélé par Sundae et Julien Dechery: on y croise des Japonais synthétiques chantant un français extravagant, des nature mortes européennes, des abstractions américaines, des comptines soul métronomiques, des pièces de glace sculptées au scalpel, des miniatures brutes, des enfants perdus dans les bois, d’autres retrouvés sur la plage (ou dans une secte allez savoir). L’ensemble s’envisage comme un éloge du moins que rien, d’un minimalisme rural et citadin, d’une musique de chambre bricolée par des flibustiers. Dans la solitude de leurs home studios, ces inconnus sont tous parvenus à bâtir de fragiles cathédrales avec une simple boîte à rythme ou une guitare sèche.

Des ténèbres le long des glissières, apparaît une autostoppeuse. Le conducteur s’arrête à son niveau, l’invite à ses cotés. Tandis que la voiture file dans la nuit, il lui propose une cigarette. À la lumière de la flamme de son briquet, il remarque qu’elle ressemble à cette actrice anglaise dont le nom lui a toujours échappé et qu’elle porte des cicatrices à ses poignets.

Plus tard lorsque le soleil se lèvera sur l’océan, elle lui demandera ce qui l’amène ici. Il luirépondra simplement: « Je suis chez moi.»

Extrait du texte de Clovis Goux pour Sky Girl

Sky Girl est une compilation de 15 titres
réalisée par Sundae (Hollie) & Julien Dechery (Sultana).

Artwork by Misha Hollenbach (Perks And Mini)
Exclusively for colette.
Preview & buy here

Tags: , , , ,