Enfin l’Enfer

En 1964, Henri-Georges Clouzot commence le tournage de L’Enfer
avec comme acteurs principaux Romy Schneider et Serge Reggiani.
Des problèmes de santé (officiellement mais des problèmes juridiques
en serait la cause réelle) conduiront le réalisateur 3 semaines plus
tard à abandonner le tournage, aussi le scénario restera inachevé.
La télévision diffusera une sorte de “teaser” (des essais caméra)
pour préparer les spectateurs à la vision d’H.G. Clouzot, très
controversé déjà pour Les diaboliques ou même Quai Des Orfèvres.

Après une “adaptation” de Claude Chabrol où François Cluzet
sauve le film, Serge Bromberg se penche sur le sujet et récupère
tout ce qu’il reste d’archives en tout genre pour le présenter
cette année à Cannes (hors compétition) sous la forme
d’un reportage-film parait-il saisissant. La sortie est prévu en septembre.
Pour ceux qui ne connaissent pas HG Clouzot, je conseille
de regarder en premier La Prisonnière (1968). Une approche
personnelle et avant-gardiste de la soumission, du vice et de
la vertu par le biais d’une veritable recherche esthétique. Un chef-d’oeuvre.
(thanks Sandra V.A)
  1. Marco, tu étais au Sonar pour voir Villalobos, ne fais pas croire que tu étais à la Cinémathèque

    Reply

  2. J'ai vu Villalobos à la Cinémathèque.

    Reply

Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *