Le philosophe et le sophiste

où l’on vérifie que Michel était un visionnaire tandis que Jacques était (déjà) un sinistre abruti. Une humiliation télévisée. Jouissif.

Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *