YES HE IS THE GOD

La preuve x 2 :

Beck Cellphone’s Dead (Villalobos Entlebuch remix)

Après je ne saurais trop recommander son mix pour Fabric (n°36) qui est au delà du chef d’œuvre.
  1. – Fabric : “Hello Ricardo, on voudrait que tu fasses un cd Fabric. Tu peux nous préparer ton mix prêt à graver dans 2 mois ?”

    – Ricardo : “J’ai pas beaucoup de temps… Laisse moi 1 an et demi et je te prépare un Fabric avec que des morceaux originaux. Comme un nouvel album quoi. Qu’est-ce t’en pense ?”

    – Fabric : “Tu plaisantes là ?”

    – Ricardo : “Ben non pourquoi ?”

    – F. :”T’es en train de me dire que tu veux faire un nouvel-faux album pour la compil Fabric ???”

    – R. :”Ben ouais. Qu’on fasse un truc particulier. Unique. Ca m’arrange en fait.”

    – F. :”Ben ok. Ca tue. Je sais pas quoi te dire… Reviens vers moi quand c’est prêt.”

    Et voilà. Ricardo c’est la classe. Il fait la compil mais pas de façon classique. Il prépare une dizaine de morceau, originaux, parce que la Fabric est un de ces clubs préférés. Ca n’a pas de prix donc.

    Pour la petite anecdote, les featurings sur le disque sont au 3/4 des gens qui ne sont pas dans le circuit musical. Il a cité ceux qui lui roulaient des joints, ceux qui rigolaient avec lui pendant qu’ils composaient… des personnes de passages.

    Ricardo est un génie. Noblement.

    Reply

  2. le truc de ricardo c’est qu’il communique avec ses disques directement aux mecs sous sbustances, il crée une espèce de communication. je ne sais pas comment il fait, il doit avoir un truc… j’aime bien ce que le mec représente mais je dois avouer qu’en l’écoutant clean, je ne peux pas m’empêcher de penser à appeler ma comptable, racheter du lait, passer chez le fromager…. ça ne me fait pas ça avec weatherall par exemple.

    Reply

  3. Ce que tu dis est réducteur : tu peux aussi être fasciné par ce qu’il fait sans substances… C’est pour moi un espèce de virtuose de l’espace, il a une manière bien à lui (très influencée par Maurizio & co et les rythmiques sud américaines bien sûr) d’épurer tout en gardant l’essence même du groove…
    J’ai parfois l’impression qu’il perturbe la notion d’espace temps, de ce qu’est le rythme, de comment on peut et on doit danser… Bref, qu’il repose tout à plat… Après on pourrait disserter des heures sur son influence sur la musique au sens large, mais bien sûr il reste intrinsèquement lié à la dance, donc au dancefloor, donc aux expériences psychéliques…

    Reply

  4. c’est vrai, j’ai été un peu dur. dans cet océan d’ennui qu’est devenue la techno minimale, villalobos est l’un des seuls qui incarne (au sens physique du terme) cette musique…

    Reply

  5. merci pour le Shackleton qui est très bien

    et merci marco pour la jolie histoire; on est en plein conte, en plein rêve là…
    j’adore

    (et je me souviens d’une très belle tof de toi & lui-avec une espèce de fringue à arabesques-dans ta boite en after du rex)

    Reply

  6. Bah moi qui ne prends pas de substance mais n’en manquant pas forcement par ailleurs je dis que le remix de beck est infiniment superieur a son original assez massey ferguson. Ce track semble litteralement quitter le disque sur lequel il s-inscrit.

    Reply

  7. Et encore t’as peut-être pas écouté le remix qu’il a fait de KLF “What time is Love” (Un des morceaux que je deteste le plus au monde). C’est une hallu, masterpiece.

    Il ne remixe Ricardo, il compose. Il s’approprie ce qu’il fait, il en fait sa propre oeuvre parce qu’il ne fera jamais un remix comme tout le monde.

    Reply

  8. Marco please poste le KLF vs Ricardo, j’arrive pas à le choper et je ne l’ai jamais entendu… Can’t wait !

    Reply

  9. Ayez ! Il est posté depuis hier !

    Reply

  10. guillermo, merci pour l’info… ça fait un moment que j’essaie de capter l’intérêt pour cette musique, mais je dois pas prendre les bonnes substances, et ça m’ennuie grave.

    aussi je ne vois pas le rapport avec basic channel, dont le son, synthèse roots et techno, a vraiment quelque chose qui me parle… sans assistance chimique.

    Reply

Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *