Sabah in an amazing mawwal

Explications: Il y a un an, la généreuse Karine Charpentier a eu la tendresse de m’héberger quelques semaines. Ce furent des jours fantastiques et sans nuages, sauf quand le dimanche matin -c’est un rituel chez moi-, je me mettais à jouer une heure (au moins…) de musique libanaise, ce qui rendait folle hystérique notre Karine. Comme on est dimanche, et que t’embêter me manque, ce mawwal hallucinant de Sabah (qui s’étire, s’étire mais jamais ne casse) est pour toi, Karine.

Tags: ,

  1. Merci mon petit Pornochio, moi qui croyait qu'il n'y avait que Dalida comme chanteuse arabe…

    Reply

  2. On appelle ça de la torture douce, non ?

    Reply

Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>